Différences ethniques

12 03 2007

À défaut de pouvoir dire ce que l’on veut des différentes nationalités qui nous entourent, on peut toujours se rabattre sur les automobiles. En effet ce n’est pas considéré comme du racisme (pas encore), de dire du mal d’une voiture en se basant sur son origine. Aux yeux de plusieurs les voitures de même provenance se ressemblent toutes. Il y a certes quelques similitudes, mais il ne faut pas mettre tout les œufs dans le même panier. Cette généralisation profite à certains modèles et nuit à d’autres, c’est ici que le consommateur peut tirer son épingle du jeu ou en être victime.

Les voitures japonaises sont généralement les plus fiables. Je me permets par contre de douter de la longévité de certains moteurs, qui affichent un nombre de chevaux-vapeur impressionnant pour leur faible cylindrée grâce à des révolutions moteur qui frôlent celle de voitures de course. Les voitures de course changent de moteur plusieurs fois par saison… Si vous avez l’intention de garder votre automobile plusieurs années, une japonaise est un excellent choix, mais ne faites pas jouer le compte-tour dans les hautes voltiges trop souvent, au risque d’avoir une consommation d’huile à rendre jaloux n’importe quel moteur deux temps.

Les américaines ne sont plus ce qu’elles étaient. Jadis des marques comme Cadillac et Lincoln représentaient le nec le plus ultra. Cette époque est révolue et les voitures du pays de l’oncle Sam sont considérées comme de la camelote. Pourtant, bon nombre de parcs automobiles et organismes gouvernementaux s’y fient toujours, tout simplement parce que le coût d’utilisation de certaines de ces voitures est très faible. Il ne s’agit que de quelques modèles et pas nécessairement les plus impressionnants au niveau du design et de l’agrément de conduite mais cela peut faire un honnête moyen de transport à faible coût.

Les européennes pour leur part, sont sans conteste les plus charismatiques. Du luxe et de l’agrément de conduite à l’avenant, jumelés à une allure sobre qui vieillie bien, sont l’apanage de ces voitures du vieux continent. Le revers de la médaille est qu’elles ne sont pas accessibles à toutes les bourses. Par contre certaines ont beaux êtres allemandes ou suédoises elles ne valent pas nécessairement leur pesant d’or. Les Volkswagen ne sont pas de mauvaises voitures, mais font la lutte à de petites japonaises qui sont moins chères et plus fiables. Les Saab pour leur part, jouent les excentriques et sont des tractions avants aux prétentions faussement sportives ou des VUS américains déguisés qui, dans un cas comme dans l’autre ont une allure plutôt discutable.

Étant il n’y a pas si longtemps la risée de tous, les voitures coréennes ont progressées depuis. Elles ne sont peut-être pas prestigieuses ou sportives mais elles se comparent avantageusement aux japonaises, avec une dotation de série supérieure et un prix inférieur. La qualité d’assemblage fait preuve de sérieux et les matériaux sans être nobles, sont plus que satisfaisants compte tenu du prix demandé. Leur fiabilité ne fait pas défaut et il s’agit de valeurs sûres pour quiconque ne snobant pas une bonne voiture à cause de l’écusson sur sa calandre.

Finalement, peu importe l’origine de la voiture convoitée, il y a toujours de bons achats à faire. Mettez de côté les préjugés et peut-être aurez-vous d’agréables surprises, mais ne donnez pas plus carte blanche aux autres, car il y a des moutons noirs dans chaque famille. Bonne route!

Dan Charette

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :