Dangereuses sous-compactes

24 05 2007

Un peu comme l’insalubrité et les clochards, les sous-compactes sont monnaie courante en région métropolitaine et leur utilisation est tout à fait justifiée. Il y a bien quelques gros VUS qui s’y retrouvent inutilement mais la tendance semble être de plus en plus à la petite bagnole et c’est tant mieux.

Si elles sont de performantes citadines et qu’elles se débrouillent plutôt bien en banlieue, il en est tout autrement en région. J’ai récemment fait à trois reprises, l’aller-retour Montréal-Rouyn-Noranda-Montréal avec trois véhicules différents dans des conditions enneigées à chaque fois et mon bilan est troublant.

Contrairement à ce que son nom pourrait laisser croire, le Parc de la Vérandrye n’est pas un endroit où l’on a envie de s’éterniser et de s’amuser. Ceci est d’autant plus vrai au volant d’une sous-compacte. J’ai vécu une expérience de conduite des plus éprouvantes au volant du dernier modèle de Civic hatcback. Cette voiture agréable, économe et maniable comme pas une en ville, fût un véritable cauchemar dans une tempête de neige bien que chaussée de pneumatiques adéquats. La voiture n’avait pas la largeur nécessaire pour rouler dans les sillons des autres véhicules et traversait constamment les amoncellements de neige ainsi crées de chaque côté et au centre. La voiture était aussi trop légère et semblait flotter sur la neige tandis que l’anémique petit moteur obligeait à rétrograder parfois de deux rapports pour maintenir le rythme de la circulation.

J’avais auparavant fait le trajet dans les mêmes conditions, au volant d’une placide Ford Taurus de dernière génération et je n’avais pas eu ce genre de problèmes. J’ai par la suite répété l’expérience au volant d’un VUS, bien entendu sans anicroches.

Je prône la prolifération des petites voitures pour la plupart des utilisations, mais pour de longs trajets sur routes de campagnes, la sécurité devrait passer avant l’économie. Si vous possédez une sous-compacte et prévoyez faire un trajet du genre que très rarement la location d’une voiture de taille intermédiaire pour quelques jours serait tout désigné, après tout : arriver en un seul morceau, ça n’a pas de prix.

Dan Charette


Actions

Information

2 responses

28 05 2007
Rémi

Bien dit Dan.C’est pour ce fait que je loue une voiture plus luxueuse quand viens les vacances et les déplacement qui s’en suivent.Rémi

4 06 2007
Julien C. Théoret

Tout à fait d’accord. J’ai loué une Smart pour le fun durant une fin de semaine et cette voiture est tout simplement démoniaque en ville… sauf que j’ai osé faire l’aller-retour Montréal-Lachute sous la pluie avec de bons vents et je peux vous dire que je me suis fait brasser pas à peu près sur la 50!!!

Il ne faut pas le dire, mais j’ai aussi testé la vitesse maximale d’environ 145 km/h et il n’y aurait pas fallu que je roule sur un caillou car l’auto se serait sans doute envolée…

D’accord, la Smart est à l’extrême de la petitesse, mais il ne faut pas s’imaginer qu’à partir du moment où on a 4 bons pneus d’hiver notre véhicule se transforme en bulldozer. Je n’aurais pas voulu avoir à affronter l’hiver dans une Smart!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :