LE SUPERCAR QUÉBÉCOIS PRÉSENTÉ À TORONTO

3 02 2010

Après un lancement en sol européen qui a avorté à la dernière minute l’été dernier, cette super-voiture a posé les roues au célèbre Barret-Jackson en janvier dernier. Encore méconnue de plusieurs, elle sera exposée au salon de Toronto du 12 au 21 février.

Le projet a débuté en 1995 sous le nom de High Tech Toy, qui est aujourd’hui à l’origine du nom de la firme, soit HTT Technologies. Avec dans la mire les plus prestigieuses marques européennes, M. Chartrand avait l’intention de greffer une mécanique de plus de 1000 chevaux à sa création. Une version de 1300 chevaux n’est pas écartée, mais pour l’instant la Pléthore LC-750 verra le jour, comme son nom l’indique, avec une mécanique de 750 chevaux. Nul besoin de préciser que malgré cette mécanique en deçà des aspirations initiales, la puissance ne fait pas défaut. Pour l’avoir vu rouler je vous assure qu’elle n’en met pas simplement plein la vue, mais aussi plein les oreilles. S’il a été impossible d’en prendre le volant, c’est tout simplement qu’il s’agit d’un exemplaire de préproduction, celui même qui s’envolera pour le lancement outre-Atlantique.

Trois fois plutôt qu’une

À Luc Chartrand s’est joint en cours de route Carl Descoteaux en 2003 puis en 2006, Sébastien Forest. Avec leur passion de l’automobile, leur foi en le projet et leurs démarches auprès des organismes gouvernementaux pour obtenir du soutien financier, ils ont contribués à ce que le projet voit le jour. Malgré le climat économique incertain, plusieurs personnes ont déjà manifesté leur intérêt afin d’acquérir l’un des premiers exemplaires de ce bolide qui se détaille à 395 000$ canadiens. Pour ce prix, on est en droit de s’attendre non seulement à de l’exclusivité, mais à une puissance élevée et une relative fiabilité. Si le poste de pilotage central avec ses 2 places arrière de chaque côté du conducteur rappelle la Mc Laren F1, le coeur de la bête est un peu moins exotique. On a retenu les services du V8 LS9 de la Corvette ZR1 qui est passablement remanié afin d’en extirper 750 chevaux et 655 lb/pi de couple. Ce moteur, louangé pour ses prestations dans la plus puissante des Chevrolet jamais construite siège ici en position centrale arrière. Il y a fort à parier que la conduite de la Pléthore est une expérience assez spéciale qui met en contact de près avec la mécanique, ce qui est sans doute le but de l’exercice de toute façon.

Près du but

Il y aura bien un peu de peaufinement à faire d’ici la livraison des premiers exemplaires au public mais on voit déjà le sérieux de l’affaire. Cette voiture a été présentée à une poignée de journalistes québécois qui se sont déplacés aux locaux de l’entreprise à St-Eustache tandis que l’équipe s’affairait à terminer la voiture à temps pour le salon de Francfort, bien que ce ne se soit pas passé comme prévu. C’est donc avec sourire que j’ai assisté à ces quelques tours de roue et à certains ajustements de dernière minute. Un embrayage récalcitrant a empêché Luc Chartrand de nous faire une juste démonstration du potentiel de sa voiture. Plus cocasse qu’alarmant, la portière gauche a refusé de s’ouvrir au moment où il allait sortir du bolide, mais compte tenu de la position de conduite centrale il s’est extirpé sans effort par la portière droite.

Avec une carrosserie en fibre de carbone et une cage de sécurité en chromoly, la Pléthore devrait aisément passer les tests de collisions préalables à sa mise en marché. Encore quelques heures de travail et ce rêve québécois sera réalité. Notre belle province sera peut-être bientôt citée de par le monde pour cette voiture d’exception. Longue vie à la Pléthore!

Daniel Charette

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :