LA CHASSE AUX MINOUNES

15 12 2011

Vous êtes adulte, raisonnable et écoresponsable? Inutile, puisque le gouvernement provincial s’apprête à microgérer votre vie et vos habitudes de consommation. Du moins auprès du bouc émissaire sur qui on peut mettre tous les blâmes… vous savez, l’automobiliste.

On rapporte que 43% des GES générés au Québec émanent des divers véhicules en circulation. Pas surprenant puisque notre électricité est propre. S’il est normal de s’attaquer à ce problème, la solution mise de l’avant dans le projet de loi 48 a beaucoup d’inconvénients pour un impact potentiellement limité sur l’environnement. On propose que les voitures âgées de huit ans ou plus soient soumises à un test d’émanations au moment de la revente et éventuellement tous les deux ans. Évidemment, les véhicules de plus de huit ans sont sujets à ne pas avoir un rendement optimal de leur système d’injection, d’allumage et d’échappement. Est-ce le nerf de la guerre pour autant? Absolument pas.

Une camionnette pleine grandeur au monstrueux moteur V8, même toute neuve à sa sortie du concessionnaire, a certainement plus d’impact sur l’environnement qu’une sous-compacte de huit ans qui serait possiblement un peu moins efficace qu’à ses premiers jours. Par ailleurs, les propriétaires de véhicules âgés le sont rarement par choix. Celui ou celle qui n’a pas les revenus nécessaires pour fait l’acquisition d’une bagnole récente devra donc payer des frais d’inspection et risque de débourser plusieurs centaines de dollars si jamais on décelait une quelconque anomalie. Pendant ce temps, les mieux nantis pourront, sans frais supplémentaires, utiliser leur récent VUS à moteur V8 pour tracter leur bateau. Un bateau puissant avec 2 moteurs V8, cela va de soi.

La logique préconiserait plutôt la taxe à l’immatriculation des véhicules de grosse cylindrée qui devrait augmenter significativement afin de couper l’envie à tous ceux qui n’en ont pas réellement besoin, de se pavaner dans un véhicule inutilement imposant. Vous connaissez tous un Elvis Gratton qui remplace annuellement sa camionnette pour le plus gros et puissant modèle qu’il utilise majoritairement pour faire l’épicerie.

Une autre facette où il y a un sérieux gain à faire est du côté de l’utilisation. Les milliers de voitures coincées tous les jours dans les embouteillages pourraient bien être mécaniquement irréprochables, leur consommation en termes de litres aux 100km demeurerait gargantuesque. Des infrastructures modernes permettant une circulation fluide et des alternatives de transport en commun plus intéressantes seraient d’un grand secours. Pourquoi pas même des incitatifs aux entreprises pour s’implanter dans les banlieues ou maximiser le travail à distance? Inutile aussi d’utiliser le transport en commun la semaine et la vieillissante voiture qu’occasionnellement pour les loisirs : on ne fera aucune distinction.

Daniel Charette

Publicités

Actions

Information

3 responses

15 12 2011
Top Gun mécano

Criss! Y’à une Vise-Grip sur la ligne à brake!!!

15 12 2011
Daniel Charette

Vous avez de bons yeux Top Gun!

16 12 2011
JS

Je crois qu’il faut commencer a quelque part. Pourquoi 8 ans? Parce que il faut mettre une année et que la moyenne des véhicules au Québec est de 7.81 ans, donc très peux de gens sont touché par cette règle. hé!hé! pas fou le gouvernement. Je crois que ce n’est pas une mauvaise chose sauf peut-être pour ceux qui change de voiture 10 fois par année en achetant des voitures de 8 ans et plus. 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :