MINI ROADSTER : VITE LE BEAU TEMPS!

14 02 2012

Elle est jolie. Un peu drôle. Drôlement jolie. Deuxième décapotable de la famille, se distinguant par l’abandon de ses places arrière, la Mini Roadster met le plaisir à l’avant-plan.

Habitués que nous étions à voir la Mini sous sa forme à hayon, l’arrivée du modèle coupé l’an dernier a soulevé toutes sortes de réactions. Personnellement, j’aime bien le style du hayon et l’espace y est plus vaste. Hayon : 2, Coupé : 0. Avec la décapotable par contre, c’est différent. L’amoncellement de tissu causé par la capote repliée de même que les étranges charnières de ce qui s’appelle tout juste un coffre n’ont jamais été des éléments visuels très attrayants. Le Roadster, lui, est tout en beauté.

Même belle gueule que les autres versions, avec un pare-brise plus fortement incliné créant une silhouette bien différente. La partie arrière est lisse, du couvercle du coffre jusqu’à la capote qui se replie manuellement. Côté mécanique, on retrouve les mêmes moteurs que dans les autres modèles d’une puissance de 122 à 211 chevaux selon la somme que vous êtes prêts à débourser. Certes pas la plus pratique, la Mini Roadster risque tout de même de faire le bonheur de ceux qui la considèreront comme un jouet. Configurez la vôtre ici.

L’Univers Automobile

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :