SUBARU BRZ : SPORTIVE DE BITUME

18 11 2011

Jusqu’à maintenant, les populaires versions gonflées des berlines de la marque jouaient la carte du sport d’hiver. Si de nombreux propriétaires ont trafiqué la suspension afin d’abaisser la garde au sol pour mieux exploiter leur bolide, il n’en demeure pas moins que le rouage intégral brille surtout sur les surfaces meubles. Pour les amateurs de conduite sportive sur pavé sec, Subaru présente la BRZ.

Élaborée conjointement avec Toyota qui présentera sa propre variante, la BRZ repose sur une base de coupé. Cela ne s’était pas vu chez Subaru depuis la défunte SVX. Cette fois par contre, ça semble beaucoup plus prometteur. Les lignes sont à la fois séduisantes et agressives, ne laissant aucun doute sur le tempérament bouillant de la bête.

Sous le capot avant, on retrouve un moteur 4 cylindres à plat atmosphérique de 2L positionné très bas de façon favoriser l’équilibre du châssis. On a voulu jouer la carte de la tenue de route plutôt que du monstre d’accélération et c’est une bonne nouvelle. Au choix, une boîte manuelle ou automatique, mais pas de robotisée à double embrayage comme le veut la tendance. Pas même de traction intégrale. Vous avez bien lu : une Subaru à deux roues motrices. Toutefois, c’est pour le mieux puisque c’est à l’arrière que ça se passe.

Quoi de mieux qu’une sportive à propulsion, centre de gravité minimal et poids contenu? Elle concède bien quelques chevaux à ses sœurs WRX et STi mais il sera intéressant d’en comparer les données, chronomètre en main, sur un circuit routier au soleil. En espérant qu’elle pose rapidement ses roues chez nous l’an prochain, d’ici là il reste la froide saison à traverser et les autres modèles de la marque seront de grands alliés pour braver dame nature.

L’Univers Automobile

Publicités







%d blogueurs aiment cette page :