PETITS PLAISIRS SIGNÉS CHEVROLET

1 02 2012

Ceux qui ont compris qu’il n’est pas nécessaire de brûler des quantités astronomiques de carburant au cœur d’un moteur de grosse cylindrée pour avoir du plaisir au volant seront contents de savoir que Chevrolet a pensé à eux. Qui plus est, on nous présente deux concepts plutôt qu’un : le Tru 140S et le Code 130R.

Dans le premier cas, on a droit à une silhouette profilée qui malgré ses airs de coupé, est en fait une carrosserie à hayon. Le design de la Tru 140S utilise à la fois un carénage agressif typiquement Chevrolet et un profil de trois quarts arrière résolument racé. Exotique même. D’ailleurs, la forme de la vitre de custode, conjointement avec l’aile taillée au couteau, n’est pas sans rappeler une certaine Lamborghini Gallardo. Et l’arrière surélevé fait même un clin d’oeil à Ferrari avec ses quatre feux sculptés et ses sorties d’échappement centrales. Comme références nobles, on fait difficilement mieux. Les origines mécaniques sont toutefois beaucoup plus banales, étant issues de la populaire Cruze. Ainsi, on retrouve sous le capot une version remaniée du 4 cylindres Ecotec 1,4L turbocompressé, bon pour 150 chevaux. Sans grande surprise, le tout est relié aux roues avant.

Là où ça devient encore plus intéressant pour ceux qui préfèrent conduire que s’écarquiller les yeux à regarder, c’est avec le Code 130R. Utilisant le même moteur que la 140S, il entraîne cette fois les roues arrière. Oui! Une petite propulsion! Si le style est très différent, il n’en est pas moins intéressant. On remarque immédiatement l’air de famille avec la Camaro. De profil par contre, on pourrait croire à une BMW de Série 1. Long capot, arrière tronqué : tout en muscles.

Ces concepts sont résolument modernes et s’ils donnent un aperçu des prochaines petites sportives de GM, c’est prometteur. Malgré leur design racé, leur origine est beaucoup plus modeste, et ce, au grand plaisir de votre portefeuille. En effet, si elles atteignaient la production, elles pourraient se détailler juste sous la barre des 20 000$.

L’Univers Automobile

Publicités




SIAM 2011 : UN REGAIN CERTAIN

14 01 2011

C’est aujourd’hui qu’ouvre ses portes aux visiteurs la 43e édition du Salon International de l’Auto de Montréal. On se souvient des dernières années de vaches maigres où les nouveautés étaient quasi inexistantes, où les décors minimalistes respiraient le bon marché et encore, quand les manufacturiers n’étaient pas carrément absents.

Bien que ce ne soit pas la plus exubérante des éditions, on sent un vent de renouveau, voir de reprise, qui plane dans le palais des congrès. Parmi les nouveautés au programme, on compte même deux primeurs nord-américaines, soit le BMW X1 et la Hyundai Accent. Que Hyundai ait choisi le Québec pour le lancement de sa sous-compacte n’est toutefois pas un hasard, puisqu’elle est des plus populaires sur notre territoire. Le BMW X1 pour sa part ne sera pas commercialisé au pays de l’oncle Sam, d’où son dévoilement à Montréal. Au chapitre des nouveautés, les amateurs de compactes seront servis puisqu’il sera possible d’examiner de près la Chevrolet Cruze, la Hyundai Elantra ainsi que la toute nouvelle Ford Focus. Du côté des multisegments, Chevrolet présente son Orlando tandis que la marque Land Rover tentera d’attirer de nouveaux acheteurs avec l’ (un peu plus) abordable Evoque.

La voiture tout électrique étant en vogue, une version de la Volt fidèle à 99% au futur modèle de production est également présente, aux côté de la Nissan Leaf et de la Mitsubishi i-MiEV. Chez Chrysler, on dévoile la Fiat 500 qui arrivera prochainement dans les salles de montre. Elle se dressera comme une concurrente de « taille » face à la Smart et à la nouvelle Scion iQ, aussi présentes au salon.

Comme par les années passées il y a bon nombre de kiosques, de services et d’attractions connexes; tels l’halte garderie Kia, les essais routiers Suzuki et la section en route vert l’avenir. La zone SCP est également de retour où les néons, écrans et systèmes de sonorisation dignes de discothèques sont montés à bord de véhicules à la base ordinaires mais préparés de façon extraordinaire par des amateurs de visibilité.

Pour tous les détails concernant les heures d’ouverture et la tarification, visitez le www.salonautomontreal.com et bon salon!

L’Univers Automobile





41 000 $ POUR UNE VOLT ÇA VOUS BRANCHE?

29 07 2010

Cette Chevrolet électrique tant attendue sera finalement en vente aux États-Unis pour la somme de 41 000 dollars. Il sera également possible d’en faire la location pendant 36 mois pour 350$ par mois avec 2500$ comptant et un dépôt de sécurité.

Afin d’atténuer les craintes des consommateurs envers cette voiture technologiquement avancée en cette première année de production, GM offre une garantie de 8 ans ou 160 000km sur la pile Lithium-ion. On annonce que cette dernière permettra de parcourir jusqu’à 64km avec une recharge complète. L’autonomie ne s’arrête heureusement pas là et grâce à un petit moteur à essence servant uniquement de génératrice, il sera possible de parcourir 500km supplémentaires en ne consommant que 4L d’essence aux 100 km.

Pour l’instant on ne connaît pas le montant qui sera exigé aux consommateurs canadiens pas plus que l’autonomie de la pile par grands froids. La réclame stipulant qu’il est possible de parcourir 64km avec une pleine recharge est sans doute basée sur une conduite tout en douceur et dans un climat des plus clément. À noter que Nissan proposera dès l’an prochain sa vision d’un véhicule semblable sous l’appellation Leaf. À suivre…

Daniel Charette








%d blogueurs aiment cette page :