BONNE CONSCIENCE ET NON-SENS

23 10 2011

La sacro-sainte tendance environnementale est en train de rendre les gens fous. Les dirigeants également. À ce chapitre, à quelques minutes au nord de Montréal, plus précisément à la Place Rosemère, il est maintenant possible d’apercevoir des stationnements réservés… aux véhicules hybrides!

En ordre de proximité avec l’entrée du centre commercial, on  retrouve donc les espaces dédiés aux handicapés, aux familles (ce qui frise déjà le ridicule, les enfants étant généralement en assez bonne condition physique) et ensuite celui pour les voitures hybrides. Selon cette logique, un utilitaire grand format comme le Chevrolet Tahoe hybride qui voit son moteur V8 à essence de 6L et plus de 300 chevaux assisté d’un moteur électrique a le privilège de se stationner près de la porte. Par contre, la Smart avec son moteur à essence 3 cylindres de 1L et 70 chevaux serait en infraction. Idem pour la Nissan Leaf qui ne consomme pas une goutte d’essence grâce à son unique moteur électrique et qui pour la même raison ne répond pas au qualificatif d’hybride.

Actuellement, tout le monde a envie de faire sa part pour la planète ou tout simplement de s’attirer la sympathie du public dans le cas d’une entreprise, mais il faudrait être concis. Une réelle initiative de la Place Rosemère aurait pu prendre la forme d’un éclairage entièrement alimenté par énergie solaire, de revêtements de plancher en matière recyclée ou je ne sais quoi d’autre qui aurait démontré une quelconque volonté de l’entreprise à minimiser son empreinte  environnementale plutôt que de simplement ajouter une contrainte ridicule à ses clients.

Daniel Charette

Publicités







%d blogueurs aiment cette page :