AUDI URBAN CONCEPT : TROP BEAU?

10 08 2011

C’est au salon de Francfort le mois prochain que sera visible ce joli prototype nommé Urban Concept. Le plus beau, c’est qu’il veut joindre l’utile à l’agréable en intégrant la notion d’agrément de conduite à une petite voiture citadine électrique.

Le poids a été ciblé dès le départ comme l’ennemi à attaquer et c’est avec un format réduit et l’utilisation intensive de fibre de carbone que la firme d’Ingolstadt est parvenue à ce concept qui promet d’être très agile. Tout comme le poids, on ne connaît pas les détails de la motorisation, mais on sait que l’entraînement est confié à deux moteurs électriques puisant leur énergie d’une pile lithium-ion.

Outre l’habitacle pouvant accueillir uniquement deux passagers et la calandre typiquement Audi, c’est les roues qui annoncent le plus clairement un comportement dynamique. Non seulement sont-elles d’un impressionnant diamètre de 21po, mais elles sont positionnées de part et d’autre de la carrosserie. Malgré que des gardes les recouvrent, on peut douter de la faisabilité d’une telle solution sur un modèle de série.

L’Univers Automobile

Publicités




MAZDA CX-5 : SOUS LES PROJECTEURS DE FRANCFORT

2 08 2011

On l’attendait depuis belle lurette celui qui allait devenir le plus petit des multisegments de Mazda. Reprenant assez fidèlement les lignes du concept Minagi, ce n’était qu’une question de temps avant qu’une version de production soit dévoilée et ça semble prometteur.

Fini les calandres au sourire béat, le nouveau design nommé Kodo qui sera désormais la signature visuelle des véhicules de la marque, sera porté en primeur par le CX-5. Au nombre des nouveautés, il faut également souligner l’arrivée de nouveaux groupes propulseurs à injection directe nommés Skyactiv. Bien qu’on annonce une version à essence et une autre au diesel pour l’Europe, rien n’est moins sûr pour notre continent.

Nous aurons à tout le moins droit au 4 cylindres à essence Skyactiv-G, d’une cylindrée de 2L et promettant des performances un excellent rendement grâce notamment à un taux de compression très élevé. Le diesel, dénommé Skyactiv-D risque d’être intéressant aussi, mais attendons de voir s’il traversera l’océan.

Pour acheminer la puissance, il sera possible de choisir entre une transmission manuelle ou automatique, à 6 rapports dans les deux cas. Côté rouage, on retrouvera de série un entraînement par les roues avant, mais une traction intégrale sera proposée moyennant supplément.

Visible à Francfort les 13, 14 et 15 septembre prochain, le Mazda CX-5 devrait poser ses roues dans les salles de montre dès l’an prochain.

L’Univers Automobile

 

 








%d blogueurs aiment cette page :