LAND ROVER MET LE CONSERVATISME DE CÔTÉ

8 08 2011

Après le passage de la marque sous le giron de Ford, cette nouvelle création est-elle audacieusement indienne ou si elle puise dans les origines britanniques de la marque? Peu importe, l’Evoque semble intéressant et amènera un peu de fraîcheur dans les salles de montre.

Il est certes le plus petit des Land Rover, il se situe néanmoins au-dessus du LR2 hiérarchiquement puisqu’il arbore le blason plus raffiné de Range Rover. Ceux qui croyaient que le plus petit et à la fois plus joli des véhicules de la marque soit le plus abordable seront déçus. Par ailleurs s’il semble être de si petite taille en photo, ce n’est qu’une illusion due aux jantes qui selon la version voient leur diamètre afficher 18, 19 et même 20po. Qu’à cela ne tienne, il est beau non? Si le design du modèle coupé à trois portières est le plus dynamique, il y a fort à parier toutefois que la configuration à cinq portières sera plus populaire.

QUATRE CYLINDRES ET UN TURBO

Ici, pas de grosse cylindrée essoufflée à un régime dépassant les 5000 tr/min. Cette fois la puissance provient d’un petit 4 cylindre de 2L seulement. Grâce à la turbo-compression, il propose 240 chevaux et un généreux couple à bas régime. On annonce d’ailleurs un sprint 0-100 km/h sous la barre des 8 secondes. Pas mal.

Comme tout Land Rover qui se respecte, on nous assure que les capacités de franchissement de l’Evoque sont hors de tout reproche. Contrôle de stabilité, aide à la montée, antipatinage, contrôle de la descente et dispositif anti-retournement; tout y est. Il est aussi possible d’indiquer au système Terrain Response si on se trouve sur la neige, la boue ou le sable afin que la gestion du rouage intégral soit optimisée.

BONJOUR L’AMBIANCE!

Le plus petit de la famille n’est pas en reste à l’intérieur non plus. Le cuir fin trouve refuge sur les sièges, le volant et tous les panneaux où il était possible d’en greffer. L’aluminium brossé est aussi ultra présent, mais ne refroidit pas l’atmosphère comme c’est parfois le cas chez la concurrence allemande. Selon l’humeur du moment, la teinte de l’éclairage peut même être personnalisée.

S’il n’est pas le plus généreux en espace intérieur, il s’agit de l’un des rares véhicules utilitaires privilégiant le conducteur et pour les personnes circulant la plupart du temps seuls ou à deux, cela devient intéressant. Bien qu’il ne soit pas pour toutes les bourses, l’Evoque pourrait être une alternative aux GLK, X3 et Q5. Pour autant que la fiabilité soit au rendez-vous…

Daniel Charette

 

Publicités




SIAM 2011 : UN REGAIN CERTAIN

14 01 2011

C’est aujourd’hui qu’ouvre ses portes aux visiteurs la 43e édition du Salon International de l’Auto de Montréal. On se souvient des dernières années de vaches maigres où les nouveautés étaient quasi inexistantes, où les décors minimalistes respiraient le bon marché et encore, quand les manufacturiers n’étaient pas carrément absents.

Bien que ce ne soit pas la plus exubérante des éditions, on sent un vent de renouveau, voir de reprise, qui plane dans le palais des congrès. Parmi les nouveautés au programme, on compte même deux primeurs nord-américaines, soit le BMW X1 et la Hyundai Accent. Que Hyundai ait choisi le Québec pour le lancement de sa sous-compacte n’est toutefois pas un hasard, puisqu’elle est des plus populaires sur notre territoire. Le BMW X1 pour sa part ne sera pas commercialisé au pays de l’oncle Sam, d’où son dévoilement à Montréal. Au chapitre des nouveautés, les amateurs de compactes seront servis puisqu’il sera possible d’examiner de près la Chevrolet Cruze, la Hyundai Elantra ainsi que la toute nouvelle Ford Focus. Du côté des multisegments, Chevrolet présente son Orlando tandis que la marque Land Rover tentera d’attirer de nouveaux acheteurs avec l’ (un peu plus) abordable Evoque.

La voiture tout électrique étant en vogue, une version de la Volt fidèle à 99% au futur modèle de production est également présente, aux côté de la Nissan Leaf et de la Mitsubishi i-MiEV. Chez Chrysler, on dévoile la Fiat 500 qui arrivera prochainement dans les salles de montre. Elle se dressera comme une concurrente de « taille » face à la Smart et à la nouvelle Scion iQ, aussi présentes au salon.

Comme par les années passées il y a bon nombre de kiosques, de services et d’attractions connexes; tels l’halte garderie Kia, les essais routiers Suzuki et la section en route vert l’avenir. La zone SCP est également de retour où les néons, écrans et systèmes de sonorisation dignes de discothèques sont montés à bord de véhicules à la base ordinaires mais préparés de façon extraordinaire par des amateurs de visibilité.

Pour tous les détails concernant les heures d’ouverture et la tarification, visitez le www.salonautomontreal.com et bon salon!

L’Univers Automobile








%d blogueurs aiment cette page :