EN PRIMEUR À DÉTROIT : CONCEPT LEXUS LF-LC

5 01 2012

C’est la semaine prochaine lors du salon de l’auto de Détroit que Lexus dévoilera ce coupé haut de gamme. Pour l’instant, nous savons qu’il s’agit d’un 2+2 et qu’il renferme une motorisation hybride ce qui, connaissant la suprématie de Toyota dans le domaine, n’a rien de surprenant.

Il est permis de croire qu’avec ses grandes ambitions, la LF-LC soit musclée et le groupe propulseur pourrait être dérivé de celui de l’actuelle LS600h qui délivre pas moins de 439 chevaux grâce au travail conjoint d’un moteur V8 à essence et d’un autre électrique.

Celle qui ressemble à une version 4 places de la démentielle LF-A risque toutefois d’être plus orientée sur le grand tourisme et pourrait éventuellement reprendre le flambeau de la défunte SC430 si on lui greffait un toit rigide rétractable.

L’Univers Automobile

Publicités




«IS» qu’il y a un problème monsieur l’agent?

5 09 2008
François Bourque

Photo: François Bourque

François Bourque

Photo: François Bourque

 

Si la première génération des berlines IS de Lexus marquait un tournant majeur pour la marque qui n’avait jamais cru bon jusque-là de produire des voitures agréables à conduire, la seconde génération fait encore mieux à ce chapitre. Comme si les modèles IS250 et IS350 ne suffisaient pas, on a concocté un modèle encore plus attrayant, voir explosif, qui se nomme IS-F. La haute direction de Toyota a donc dans la mire des véhicules tels les M3 de BMW, RS4 de Audi ou AMG de Mercedes-Benz. Je mets tout de suite au clair la question que vous vous posez sans doute : non ce n’est pas tout à fait la plus performante. Mais elle n’est pas dénuée d’intérêt pour autant, bien au contraire.

Si elle affiche sur papier un déficit en matière de puissance face à certaines rivales, elle en offre amplement pour notre réseau routier déficient. Fort de ses 416 chevaux, le moteur V8 permet des accélérations et des reprises foudroyantes tandis que ces mêmes chevaux sont aussi à l’aise au trot. Ce dédoublement de personnalité fait de la IS-F une voiture polyvalente et agréable au quotidien comparativement à une M3 par exemple qui semble conçue pour ceux et celles qui ont une piste de course qui relie leur domicile à leur travail. Pour les gens normaux donc, la plus performante des Lexus à ce jour est un excellent choix, pour peu que l’on soit en mesure d’allonger les quelques 64 400$ qu’elle demande. Fidèle à la tradition de Toyota, le moteur V8 de 5 litres de cylindrée est, toute proportion gardée, assez économique. En utilisation normale il est possible d’obtenir une moyenne de consommation ville/route oscillant entre 10 et 12 litres aux 100km. On prend toutefois rapidement goût au son guttural des chevaux en délire au-delà des 3500 tr/min ce qui peut parfois nous valoir des regards d’admiration, de désapprobation ou tout simplement une contravention.

Alors que je sillonnais les routes de campagne des Laurentides, je ne pouvais m’empêcher de réaccélérer promptement en sorties de virages afin que mes oreilles puissent se délecter de la riche sonorité du moteur à pleins gaz. Et voilà qu’aussitôt sorti d’une de ces courbes, alors que les 416 chevaux criaient furieusement afin de ramener rapidement la voiture jusqu’à la vitesse permise, un policier de la Sûreté du Québec qui était déjà affairé avec un autre automobiliste me fît signe de me ranger. Il se tenait debout, à côté de la voiture de sa précédente victime, avec comme seuls instruments de mesure ses 5 sens. Le problème avec la IS-F, c’est justement qu’elle en met plein la vue et les oreilles. L’agent de la paix a alors eu l’impression que j’arrivais à une vitesse folle, m’a obligé à me ranger pour ensuite me demander mes papiers et me revenir avec une contravention. Oui, oui, une contravention pour excès de vitesse puisque sans aucun appareil il a été en mesure de déterminer que je roulais très exactement à 27 km/h au-dessus de la limite légale. Saviez-vous que certains membres de ce corps policier sont issus d’un croisement de Terminator et de la femme bionique? Et bien moi je l’ai appris ce jour là. Évidemment que je donnerai suite à cette mésaventure puisque j’ai la ferme intention de faire valoir qu’une simple estimation de la vitesse n’est pas valable pour émettre une contravention.

La IS-F est une berline superbe, alliant confort et agrément de conduite comme peu savent le faire. Toutefois, il serait juste qu’il y ait sans plus tarder une campagne de rappel : cette voiture semble toujours rouler plus vite que la réalité. Si même stationnée elle donne l’impression de foncer sur nous, imaginez en sortie de virage tout en sons et en images…








%d blogueurs aiment cette page :