CAJUN? NON, MACAN!

11 05 2012

Le petit VUS Porsche dont on parle depuis si longtemps verra finalement le jour en 2013 en tant que modèle 2014, mais sous le nom de Macan contrairement à Cajun tel qu’anticipé. Reprenant la plate-forme de l’Audi Q5, il compte s’imposer face aux BMW X3 et Mercedes-Benz GLK.

Ce sera donc le sixième modèle de la gamme Porsche, aux côté des 911, Boxster, Cayman, Panamera et Cayenne. Ce dernier, qui à sa sortie en 2002, avait été pointé du doigt par les amoureux de la marque indignés que le blason Porsche se retrouve sur un VUS, s’est finalement révélé être une vache à lait. En effet, c’est le meilleur vendeur de la firme allemande en territoire américain. L’engouement des véhicules utilitaires semblant se diriger vers des modèles plus compact plutôt que de s’estomper simplement, force la marque à réagir et le Macan risque d’être fort populaire.

Depuis la disparition de la 968 en 1994, le Macan sera le premier véhicule Porsche à être équipé d’un moteur 4 cylindres. Ce ne serait pas non plus le dernier, si jamais les rumeurs au sujet d’un roadster à plate-forme commune avec un modèle Volkswagen voyait le jour et venait se placer sous le Boxster en entrée de gamme.

L’Univers Automobile

Publicités




BBQ DEUTSCHFEST 2012 : UNE SAISON BIEN DÉMARRÉE

9 05 2012

C’est sous un soleil ardent que s’est tenue, le 5 mai dernier, la deuxième édition du barbecue d’ouverture de saison du Deutschfest. L’événement s’est déroul à Laval, aux installations d’Unitronic, firme bien connue chez les amateurs de Volkswagen, Audi et Porsche, pour ses logiciels de haute performance.

Outre la quantité impressionnante de voitures présentes, la qualité de ces dernières était aussi à souligner. Des projets sérieux, de styles variés, par des propriétaires passionnés : bref, on ne se lassait pas de faire le tour et de se rincer l’œil. Ajoutez à cela un BBQ et un DJ et il n’est pas surprenant qu’il ait eu autant de gens sur place.

Que vous ayez été ou non présents, ne manquez surtout pas le Deutschfest 2012 qui se tiendra à la fin de l’été. Pour connaître les dates et tous les détails, visitez le site officiel ici.

L’Univers Automobile





TRIO MCDO

7 03 2012

Le retour du beau temps fait rêver et remémore des souvenirs de piste pour plusieurs. Patience! D’ici là, McDonald’s s’affiche ici sous une forme plus appétissante que jamais.

L’Univers Automobile





L’UNIVERS VOUS INTERPELLE

2 01 2012

En ce début d’année et à l’aube de son cinquième anniversaire, l’Univers Automobile vous remercie d’en avoir fait une de vos sources de divertissement favorites. Outre l’actualité et les critiques, vous avez démontré un intérêt pour des essais hors du commun, tel que celui de la DeLorean de M. Yvan Caron.

Ainsi, nous tenterons de vous présenter un éventail élargi de tests dont les sujets ne seront plus exclusivement des nouveaux modèles, mais aussi des voitures particulières qui auront su traverser les époques ou simplement prendre une toute nouvelle forme dans les mains de leur propriétaire. Voilà l’opportunité de faire découvrir votre projet à nos lecteurs!

Pour soumettre vos idées de reportages, commentaires ou nous proposer votre voiture comme sujet, écrivez à info@luniversautomobile.com

Que l’année 2012 soit remplie de kilomètres de bonheur au volant pour vous tous!

Daniel Charette





L’ARCHÉTYPE DE LA VOITURE SPORT FAIT PEAU NEUVE

19 08 2011

Un des plus grands, sinon le plus grand, des icônes de l’automobile sportive se renouvellera en 2012. Lancée en grande pompe au salon de Francfort le mois prochain, c’est la 7e génération de la Porsche 911 qui se présentera sous une forme toujours évolutive.

Dans le jargon de la marque de Zuffenhausen, cette nouvelle mouture qui remplacera l’actuelle 997 portera le nom de code 991. Sous une robe qui reprend les grandes lignes de la précédente, celle-ci est pourtant toute neuve. Plus longue, elle gagne surtout en empattement puisque les porte-à-faux sont réduits. À l’avant, on remarque un tout nouveau carénage, des feux de jour à DEL plus agressifs et les classiques phares ronds positionnés cette fois un peu plus haut. L’arrière est toujours aussi fuyant, mais certaines lignes sont plus incisives tandis que les feux sont amincis.

Côté mécanique, ce n’est pas une surprise de retrouver des six cylindres à plat. Bien qu’une panoplie de versions plus performantes reste à venir, les deux plus modestes ne seront pas en reste. On retrouvera d’office le 3,4L de 350 chevaux tandis que la version S recevra le 3,8L de 400 chevaux. Le choix entre roues arrière motrices et traction intégrale sera de retour, ainsi que les boites manuelle et PDK qui pourraient toutes deux comporter 7 rapports.

À l’intérieur on remarque que la simplicité en a pris pour son rhume. Le résultat est toutefois élégant et n’est pas sans rappeler la Panamera. Si le luxe et l’équipement semblent avoir pris le dessus, il sera intéressant de voir le travail qui sera fait sur les éventuelles livrées allégées RS.

L’Univers Automobile





DES GOÛTS ET DES COULEURS

11 05 2010

Semblerait que cela ne se discute pas. Pourtant, c’est justement ce dont j’ai envie de discuter et de prendre votre pouls. À la base nous avons tous des préférences de coloris mais lorsqu’il est question d’automobile notre couleur favorite peu parfois être mise de côté. Aussi, une teinte qui sied à merveille à un modèle X peu très bien être un réel désastre sur un modèle Y.

L’orange brûlé est brûlé… En vogue au début des années 2000, cette couleur ne fût qu’un feu de paille. Je ne l’ai personnellement jamais trouvé élégante et revirement de situation, je me suis récemment porté acquéreur d’une Nissan 350Z orange brûlé (rouille métallisé pour les intimes), modèle que je que je trouvais assez ordinaire jusqu’à ce que je l’aperçoive vêtue de cette robe flamboyante.

Et le rouge ? Couleur certes éclatante mais si commune qu’on ne la remarque plus… Pourtant une Ferrari autrement peinte ne semble pas même être une Ferrari. Comme quoi il est nécessaire d’avoir une certaine classe pour porter quelque chose de voyant et audacieux. Dans la même veine, il est difficile de mieux se couvrir de ridicule qu’en étant propriétaire d’une voiture économique jaune serein. Paradoxalement, le jaune est un délice sur une Porsche à mon humble avis…

Reste les blancs, gris de toutes sortes et noirs qui sont des classiques, tantôt élégants, tantôt fades mais jamais bien audacieux. Pour se fondre dans le décor, un beige ou un bourgogne fait des merveilles mais autrement que sur une Corolla ou une Camry je me demande pourquoi on voudrait à ce point être ordinaire.

Le vert est un cas particulier. Considéré comme un des coloris à la plus faible valeur de revente, dans de rares cas il vole la vedette. Pensez seulement à une Aston Martin « British Racing Green »…

Daniel Charette








%d blogueurs aiment cette page :