TROP SOUVENT OUBLIÉE

13 06 2009

Il y a de ces voitures surévaluées que tout le monde s’arrache mais également d’autres qui sombrent dans l’oubli parfois injustement. J’ai récemment renoué avec l’une d’entre elles qui vaut le détour et qui de surcroît fait l’objet présentement d’offres alléchantes. Je fais allusion ici à la Saab 9-3 en livrée XWD.

Censée se frotter aux BMW de série 3, Mercedes-Benz de classe C et Audi A4 pour ne nommer que celles-là, je dois d’office préciser que la suédoise n’a pas tout à fait leur niveau de raffinement. Par contre, en ce qui attrait à l’agrément de conduite elle supporte la comparaison. En effet, un modèle de près de 300 chevaux équipé d’une traction intégrale sophistiquée et signée Haldex, est des plus performantes. De plus elle est facile à conduire à la limite, ses systèmes d’aide à la conduite se débranchent complètement sur demande et toute proportion gardée, elle n’est pas trop énergivore. Une version familiale est même offerte, question de joindre l’utile à l’agréable.

Si elle n’est pas plus populaire, c’est simplement que son design n’est pas à couper le souffle et surtout que l’ergonomie, comme toutes les voitures de la marque, est plus que perfectible. En effet, la planche de bord est terne et truffée de commandes toutes plus petites les unes que les autres. Et que dire de la clé de contact positionnée entre les sièges avant…

Avec les rabais présentement en vigueur chez le Général, cela compense amplement pour ces détails de présentation à mon avis, d’autant plus que l’ensemble est tout aussi fonctionnel. Pour ce qui est des performances, la traction intégrale permet de s’amuser en rendant le comportement neutre en virages. Sur piste, conduite à la limite, une Saab 9-3 Turbo-X (le sommet de la gamme) s’est rapidement laissée conduire à la limite de l’adhérence où les 4 roues perdaient simultanément et graduellement leur adhérence. Dans la neige? Pur délice.

Daniel Charette

Publicités







%d blogueurs aiment cette page :