JE NE SUIS PAS UN « GARS DE CHARS »

31 03 2014

Assez c’est assez! Notre société a un sérieux problème avec la maîtrise de la langue française et il semble que le groupe qui fait le plus baisser la moyenne est celui des jeunes hommes. J’irais même jusqu’à cibler encore plus précisemment en affirmant que les pires d’entre eux sont les « gars de chars ».

Afin de me distancer de ce groupe, je me qualifie d’amateur de voitures. « Gars de chars » vous avez dit? Non, désolé, je n’en connais pas personnellement. Ces derniers se retrouvent souvent à échanger des syllabes qui sonnent comme des mots à leurs oreilles sur différentes pages Facebook dédiées aux « chars ». En plus d’écrire « comme ça sonne » et de ne jamais avoir été informés de l’existence de la ponctuation, ils se permettent même de massacrer au passage quelques mots dans la langue de Shakespeare, comme si le défi n’était pas assez grand avec le français.

FACEBOOK : UNE COUR À SCRAP VIRTUELLE?

Les pages Facebook pour « gars de chars » du genre « Chars, Pièces de chars, Chars à vendre » sont peut-être simplement la nouvelle « cour à scrap » où le language échangé fait saigner les yeux plutôt que les oreilles. Ceux qui se souviennent de Meo, le fidèle acolyte d’Elvis Gratton, peuvent s’imaginer à quoi ressemble une bande de Meo qui écrivent à l’oreille et c’est franchement triste. Ce qui l’est davantage, c’est l’effet boule de neige de cette écriture insouciante. Au dernier millénaire, ceux qui désiraient vendre un véhicule dictaient leur annonce à une téléphoniste qui rédigeait le texte à publier dans l’édition suivante du journal. Dans les débuts « des internets » ces mêmes vendeurs avaient une certaine gêne et demandaient parfois de l’aide afin de placer une annonce. Aujourd’hui, avec la spontanéité des réseaux sociaux au creux de la poche sur un téléphone intelligent, toute inhibition est disparue : on écrit à peu près des mots, qui forment à peu près des phrases et c’est tout. Le malheur, c’est qu’à lire autant de pollution, l’oeil s’y fait et d’autres jeunes hommes propagent ces erreurs.

J’aime et j’adore l’automobile, toutefois ça devient parfois gênant. Parce que trop souvent partagée par des illettrés au langage ordurier. Parce que trop souvent associée à des jeunes qui fument leurs pneus dans des stationnements déserts en buvant de la bière de qualité douteuse.

Pour toutes ces raisons, je ne suis pas un « gars de chars » et sans doute que vous non plus. Amateurs de voitures, de belles mécaniques et de sport automobile; vous êtes les bienvenus sur la page Facebook de L’Univers Automobile.

Daniel Charette

Publicités




Gymkhana 6 : Ken Block remet ça!

11 11 2013

Comme toujours, on dit que c’est l’ultime, le plus fou, LE gymkhana. Ken Block, celui qui n’a plus besoin de présentation, nous offre une fois de plus un vidéo très léché de ses dernières prouesses.





C’EST VOTRE DROIT

24 02 2013

Connaissez-vous vos droits? Pas ceux que la police vous récite en cas d’arrestation, mais plutôt ceux que vous avez en tant que propriétaire d’un véhicule nécessitant des réparations? La règle est simple : vous êtes client, vous choisissez.

Peut-être avez-vous déjà entendu que l’entretien de votre véhicule récent doit être fait chez le concessionnaire afin de ne pas invalider la garantie? On a tenté de vous en passer une. C’est tout simplement David cotre Goliath ou si vous préférez, le concessionnaire qui utilise des moyens anticoncurrentiels afin de vous décourager de rendre visite à votre garagiste indépendant. Pourtant, du côté de l’Office de la protection du consommateur, on précise que l’entretien et les réparations d’un véhicule ne peuvent affecter la garantie d’un véhicule. Autrement dit, il faut prendre soin de son véhicule, mais cette responsabilité est entre les mains du propriétaire et non celles du concessionnaire qui l’a vendu.

EN CAS D’ACCIDENT

C’est sensiblement la même chose du côté de la carrosserie. Saviez-vous que bon nombre de concessionnaires chez qui vous laissez votre véhicule pour des travaux de carrosserie l’envoient ensuite réparer à l’extérieur chez un carrossier indépendant? Cela ne change rien à la qualité du travail effectué, mais si l’on vous raconte que les réparations doivent être faites chez le concessionnaire pour respecter la garantie, pourquoi les concessionnaires enverraient-ils eux-mêmes votre véhicule ailleurs?

ET LES ASSUREURS

En cas d’accident, vous contactez votre compagnie d’assurance, laquelle peut vous recommander un des carrossiers avec qui elle a une entente, dans le cas où vous n’avez pas déjà choisi votre atelier. Jusque-là, pas de problème. Par contre, si vous désirez confier votre véhicule à votre carrossier de confiance, l’assureur doit respecter votre choix. Malheureusement, c’est là que la désinformation sévit et on dit parfois au client qu’il ne peut choisir son carrossier ou encore que s’il le choisit lui-même, les travaux ne seront pas garantis. Sachez d’abord que la compagnie d’assurance n’émet aucune garantie, c’est le carrossier qui le fait. Alors, c’est à vous de vous renseigner et vous verrez que la garantie des petits ateliers est souvent tout aussi avantageuse que celle des grands centres, en plus de pouvoir retracer facilement le parcours de votre véhicule. Souvent, vous pourrez parler directement avec le patron et parfois même avec le débosseleur et le peintre qui travaillent sur votre véhicule. Dans le cas d’un grand centre où des réceptionnistes prennent des dizaines de rendez-vous par jour et où l’atelier compte une cinquantaine de travailleurs, le contact est un peu moins direct. Le mieux est de magasiner vous-même votre carrossier et d’informer ensuite l’assureur de votre choix. Il est possible que l’on tente de vous dissuader si vous n’optez pas pour la bannière avec qui votre assureur a conclu une entente afin de recevoir une ristourne sur les travaux effectués, mais rappelez-vous que vous seul êtes en droit de décider. De plus, il faut savoir que le montant de la réclamation sera probablement moins élevé si vous faites affaire avec votre carrossier indépendant. En effet, l’assureur accorde habituellement un tarif horaire de 43$ l’heure à votre centre de carrosserie comparativement à 55$ pour celui avec lequel il a conclu une entente. Ainsi, votre réclamation est légèrement supérieure et la bannière peut verser la ristourne à l’assureur.

En bout de ligne, que ce soit de la mécanique ou de l’esthétique : vous payez, donc vous décidez.

L’Univers Automobile





PROJET MIATA : ON REMET ÇA!

6 10 2012

Il y a un peu plus de deux ans, nous avions donné un second souffle à une Mazda MX-5 Miata de première génération. Avec du recul, de nouvelles idées et surtout l’engouement récent (y serions-nous pour quelque chose?) pour cet abordable petit roadster, nous devions recommencer l’expérience. Cette fois, le véhicule choisi pour notre projet est un exemplaire de la série limitée M portant le millésime 1991. Avec sa robe British Racing Green et son intérieur en cuir crème, il s’agit d’une base particulièrement intéressante.

Le véhicule sera confié à Carrosserie DC pour sa remise en forme hivernale. Restez à l’affût quant à l’avancement des travaux en direct de notre page Facebook.

Ceux qui voudraient revoir le premier projet Miata, c’est par ici.

L’Univers Automobile





PROCURATION : LA PEUR DE L’INCONNU

22 09 2012

La Société de l’Assurance Automobile du Québec propose un horaire très semblable à celui de la grande majorité des travailleurs. Les bureaux sont parfois ouverts un peu plus tard le jeudi et vendredi soir ou même dans certains cas le samedi matin, mais ces périodes sont fortement achalandées. Heureusement, la SAAQ propose la procuration.

Ce formulaire tout simple, disponible à même la liste de documents utiles sur le site de la SAAQ, permet de conclure une transaction entre particuliers en dehors des heures d’affaires des bureaux de la société. Ce document qui compte une seule et unique page est utilisé afin d’autoriser une personne à en représenter une autre dans une succursale de la SAAQ. Bien que plusieurs transactions puissent être faites à l’aide d’une procuration, la plus populaire est la vente d’un véhicule.

Ainsi, le vendeur autorise l’acheteur à le représenter pour la vente de son véhicule. L’acheteur peut ensuite se présenter seul à un bureau d’immatriculation avec la procuration remplie et signée ainsi que le certificat d’enregistrement du véhicule afin de faire le transfert à son nom. Sur le formulaire de procuration, on inscrit les noms et numéros de permis de conduire des deux intéressés, leur adresse, ainsi que les informations sur le véhicule et le montant de la vente. Il est aussi possible d’indiquer une date à laquelle la procuration devient invalide afin d’éviter que le futur propriétaire prenne trop de temps et que l’ancien attende inutilement son remboursement.

MAIS ON NE SE CONNAIT PAS…

Rarement un véhicule trouvé dans les petites annonces appartient par hasard à quelqu’un que l’on connait. Pas de problème : contrairement au passeport, la procuration n’exige aucune référence de parents ou amis. En fait, la procuration a une fonction bien limitée : permettre à quelqu’un de se présenter à la SAAQ pour faire au nom de quelqu’un d’autre une transaction bien précise, dans un échéancier déterminé. Ainsi, pas besoin de coordonner deux horaires pour se donner rendez-vous dans une succursale stratégiquement localisée pour convenir aux deux personnes. L’acheteur peut trouver quelques minutes en dehors des heures d’achalandage pour aller au bureau le plus près de son lieu de travail par exemple.

C’est si simple que ça fait peur. Particulièrement si l’acheteur prend possession du véhicule avec la plaque du vendeur jusqu’à son domicile en attendant de passer à la SAAQ dans les jours suivants. On entend régulièrement « Oui, mais si vous vous faites piéger au photo-radar avec ma plaque? » ou encore « Et si vous dévalisez une banque ou commettez un crime avec ma plaque encore sur le véhicule? » Pour vous rassurer, conserver une copie de la procuration, il s’agit d’un excellent alibi pour démontrer que vous n’étiez plus au volant du véhicule. Pensez-y un instant : les compagnies de location de voiture n’existeraient pas s’il était aussi dangereux de donner le volant à un inconnu d’un véhicule enregistré à notre nom. Ah oui, et pour ceux qui craignent de croupir en prison parce qu’un acheteur aurait fait des folies avec votre voiture : rappelez-vous que votre peine ne peut pas être très longue puisque les Mayas ont annoncé la fin du monde… Tant qu’à craindre n’importe quoi!

Pour ceux qui auraient envie de se simplifier la vie en utilisant une procuration, voici le lien : http://www.saaq.gouv.qc.ca/documents/documents_pdf/envrac/procuration.php

Daniel Charette





FEMMES AU VOLANT : MYTHES ET RÉALITÉ

21 08 2012

Sujet délicat, l’aptitude de la gente féminine derrière le volant est tout de même abordé à l’occasion, mais toujours dans le plus grand respect. La petite ville de Triberg en Allemagne a toutefois décidé de poser un geste audacieux en réservant 220 espaces de stationnements aux dames et en leur en interdisant également un certain nombre.

Source : pterjan Flickr

La particularité de ces places réservées aux femmes est leur largeur accrûe afin de faciliter les manœuvres de stationnements, tandis que les espaces réservés aux hommes nécessitent un niveau d’habileté plus élevé. En Allemagne, on parle de galanterie mais n’est-ce pas plutôt du machisme?

Des statistiques françaises démontrent que le nombre d’échec à l’examen de conduite dû à une manœuvre de stationnement ratée est deux fois plus élevé chez les femmes. Certaines études démontrent que les femmes auraient une orientation spatio-temporelle (ce qui permet de visualiser mentalement une rotation par exemple) légèrement inférieure à celle des hommes.

À la défense du plus élégant des deux sexes, je tiens à souligner la performance de Danica Patrick durant l’épreuve de Nascar dimanche dernier. En effet, pendant plus de 20 minutes elle a mené l’épreuve en étant talonnée par des pilotes chevronnés et bourrés de testostérone. Un bris mécanique soldera toutefois la fin de son règne mais il faut saluer son travail exemplaire. Pas de doute : Danica n’a rien à envier aux pilotes masculins.

Ayant enseigné la conduite automobile, j’ai constaté qu’il y a bien quelques différences entre les hommes et les femmes à ce propos. Cependant, le sexe n’est pas en cause, il fait seulement ressortir une tendance. Si on donnait une paire de ciseaux à 10 hommes et 10 femmes, pourrait-on conclure que les hommes sont de moins bon coiffeurs? Sans doute pas : ils sont, à quelques exceptions près, moins familiers avec ce type d’exercice. Simplement. Ainsi, j’ai remarqué que les jeunes hommes qui, toute leur enfance, ont préféré les jouets à roulettes savent instinctivement quel effet aura de tourner le volant dans un sens ou dans l’autre en marche arrière. Sans grande surprise, les jeunes femmes qui se sont adonnées à ce type de jeu ont exactement les mêmes habilités, en plus d’être généralement plus précises dans leurs manœuvres.

Avis aux intéressées : la ville de Triberg invite les conductrices à venir démontrer que ces espaces réservés sont inutiles et qu’elles sont capables de se garer aux endroits les plus difficiles réservés aux hommes. Et pourquoi pas en mettre plein la vue en se stationnant sur une belle glissade contrôlée avec le frein à main? Vous en êtes capable mesdames.

Daniel Charette





ÉCONOMISEURS D’ESSENCE : NE SOYEZ PAS DUPES!

7 08 2012

De manière cyclique, les dispositifs miracles pour économiser du carburant apparaissent et disparaissent aussi rapidement du marché. À nouveau, j’ai entendu parler de comprimés à ajouter au contenu du réservoir et qui permettent une supposée économie, difficilement vérifiable, de l’ordre de 7 % à 14 %. Je ne croyais pas avoir à répondre à ce genre de question, mais certains se demandent encore en 2012 si ces produits sont efficaces. La réponse est NON.

Que ce soit un « super-venturi-turbo-nasa-power » ou une bouteille de « miracle liquide », ces solutions ciblent la même clientèle que les réclames Internet du genre « gagnez 2000$ par semaine de votre domicile ». Les personnes crédules étant des cibles de choix, il ne serait pas surprenant d’assister à une éventuelle combinaison de deux des plus populaires escroqueries : de la vente pyramidale d’économiseurs d’essence!

TOUT N’EST PAS PERDU

Néanmoins, il est possible de réduire sa consommation de carburant au moyen de trucs simples mais qu’on ne répétera jamais assez. La première cause d’une forte consommation se trouve derrière le volant. Tentez de conduire comme si vous n’aviez presque plus de freins : si le feu tourne au rouge loin devant vous, relâchez l’accélérateur pour vous y rendre avec votre élan. Vous augmenterez du coup vos chances qu’il repasse au vert avant que vous soyez immobilisé complètement et vous épargnerez encore quelques gouttes en évitant l’accélération initiale qui met votre véhicule en mouvement et qui exige une grande quantité de carburant. À ce chapitre, les carrefours giratoires sont beaucoup plus respectueux de l’environnement que les feux de circulation, tandis que la prolifération des dos d’ânes devrait être arrêtée au plus vite.

Finalement, il ne faut pas oublier de vérifier la pression des pneus, l’obstruction du filtre à air, l’état du système d’allumage et de se poser la fameuse question : est-ce que j’ai besoin d’un VUS pour me rendre au centre-ville ou si une voiture ferait l’affaire?

Daniel Charette








%d blogueurs aiment cette page :